Les œuvres de l’esprit

Six jours d’échanges et de conférences sur…

Les CATHARES et les TEMPLIERS,

Le RÔLE de la FRANCE,

Le MYSTÈRE de RENNES-le-CHÂTEAU,

La CONVERGENCE entre SCIENCE et SPIRITUALITÉ,

Le RETOUR de l’ESPRIT

et le « RETOUR du FÉMININ »,

LÈre du VERSEAU et

le CHANGEMENT de CIVILISATION,

L’UFOLOGIE et l’EXOPOLITIQUE… 

rencontres dans l’esprit du Paratge à Bugarach

« Paratge », mot-clé de la culture occitane et de l’idéal courtois, est cité une cinquantaine de fois dans la Canso de Guillaume de Tudèle. Il est associé aux idées de mercès, la générosité ; de pretz, le « prix », c’est-à-dire le mérite individuel et l’esprit chevaleresque ; de dreits, le bon droit ; de dreitura, la justice ; de leialtatz, la loyauté ; valeurs s’opposant à orgolh, l’orgeuil, l’esprit de démesure ; engans, la mauvaise foi ; failhimens, la fausseté ; et desmesura, la fourberie.  (Pyrénées magazine n° 46, 2006, p. 43.)

« La civilisation du paratge, ajoute Alain Fritsch, faisait de tous les hommes des pairs ». Le Paratge est une « noblesse ou qualité comprenant à la fois le sens de l’honneur, l’amour courtois, le respect de soi et de l’autre (quel que soit son sexe, sa race, sa religion ou son origine sociale), ainsi que la négation du droit du plus fort » (Alain Fristch, Au Fil des quatre Saisons à Cubières-sur-Cinoble, éd. La Plume d’Alain, Viane 2016).

Retour sur le PARATGE 2018…