Les œuvres de l’esprit

Image Alt

Editions du Laurier

Jean-Philippe CARRÈRE

Jean-Philippe CARRÈRE — Samedi 13 juillet 2019, 15 h 30

La Vie : une information, de leau et de l’électricité

 

Chercheur passionné de lintrication entre l’électricité, l’eau et le corps humain, Jean-Philippe est le fondateur des « Pieds à la terre », association parrainée par les docteurs Paul-Hervé Riche, Jean-Claude Albaret et Jean-Pierre Maschi.

 

Dans cette conférence, il nous emmènera sur la route de l’ « électroconscience » : comment l’électricité joue dans le métabolisme humain et la santé. Il partagera une synthèse de ses dix dernières années de recherches auprès de médecins, de professeurs et chercheurs de renom, sur le lien direct entre l’eau, l’électricité et la santé (ou la maladie), mis aujourd’hui en évidence par le compteur Linky…

Une synthèse pédagogique et à la portée de tous, vous fera découvrir que contrairement à ce que l’on pense, si l’information crée du désordre ou de la désorganisation, elle crée aussi la forme. Autrement dit, l’informe crée la forme.

Pour lui, la Vie est la manifestation singulière d’une information qui utilise le courant électrique comme véhicule principal pour se propager, et qui utilise l’eau comme support matériel pour se manifester, le tout dans un milieu ou sur un terrain qui lui est propre.

Il vous expliquera comment il a fait le lien entre le principe de néguentropie (le fait de créer de l’ordre et de s’élever en organisation), propre à chaque organisme vivant, et l’EXFORMATION qui en est le moyen, qui est d’intégrer, de reconnaitre de l’information pour la rendre à sa plus simple expression, et pourquoi c’est le principe vital ! Nous mangeons (de l’information) comme tous les êtres vivants car c’est le seul moyen de garder notre forme unique et singulière.

La santé est notre pleine capacité d’intégration ou de reconnaissance optimale des informations (manifestées ou non) auxquelles nous sommes confrontés chaque jour, la maladie ou le dérèglement de santé étant le désordre créé par de l’information que notre corps n’arrive pas à reconnaître et donc à intégrer, digérer, transmuter…

Si nous  sommes malades, ce n’est pas parce qu’il nous manque quelque chose mais bien parce que nous avons quelque chose en trop qui nous empêche de manifester la vie de façon intègre.

S’appuyant sur les travaux d’Antoine Béchamp et ceux de Louis-Claude Vincent, on constatera que notre corps, lorsqu’il est confronté à une information qu’il ne reconnaît pas, crée alors les conditions favorables pour que se manifeste en lui, et ce de façon endogène, des bactéries et autres virus afin qu’ils intègrent, eux, l’information parasite non reconnue par le corps. Une fois effectuée l’intégration (exformation) de l’information parasite par ses collaborateurs, le corps modifie le terrain de ses complices pour les faire disparaitre.

En théorie, car — là est la trouvaille d’utilité publique qu’a faite Jean-Philippe — le corps est engagé malgré lui sur un terrain acide et oxydé, aussi pathogène que possible.

En effet pour lui, notre irradiation quotidienne par les ondes électromagnétiques, cumulée à la mauvaise qualité de l’eau que nous buvons (et de la nourriture que nous mangeons), est aujourd’hui le cocktail à l’origine du stress oxydatif permanent de notre corps, et qui est le marqueur commun de la plupart des maladies neuro-dégénératives, des maladies chroniques et/ou des cancers. 

Ce stress passif, subi de façon inconsciente pour la plupart, peut expliquer au-delà de nos problèmes de santé, notre résistance aux antibiotiques et autres traitements dits de santé. Cela peut expliquer pourquoi notre corps a de plus en plus de mal à lancer lui-même, de façon spontanée et naturelle, ses processus d’auto-guérison. 

Au cours de cette conférence, Jean-Philippe partagera beaucoup de solutions de bons sens, simples et très efficaces, pour retrouver la santé afin que puisse se manifester, de façon spontanée et naturelle, les processus d’auto-guérison propres à la Vie. Il parlera également d’une technique qu’il a inventée et brevetée, ELOVI.

Quelques vidéos de Jean-philippe Carrère

Samedi 13 juillet 2019
La Vie : de l’eau, de l’info et de l’électricité

FORFAIT RENCONTRES PARATGE

Avec un billet pour 7, 14 ou 17 conférences, vous pouvez choisir celles-ci « à la carte »,
parmi les six jours du festival, en bénéficiant d’une remise.

 

7 conférences : 60 €.

14 conférences : 120 €.

17 conférences : 140 €.

Écrivez à  editionsdulaurier@gmail.com  en précisant votre nom, la ou les conférences que vous avez choisies, et votre mode de paiement : PayPal ou chèque, à l’avance ou sur place.

Pour payer par PayPal (paiement sécurisé), cliquez sur le lien correspondant à la conférence ou au forfait de votre choix (7, 14 ou 17 conférences). Sinon, envoyez un chèque aux Éditions du Laurier, 2, rue du Haut du Village, 11190 Bugarach. Dernière option : réservez vos places par courriel et payez sur place, le jour venu.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.