Les œuvres de l’esprit

Image Alt

Editions du Laurier

Giuliana CONFORTO

Gulianna Conforto - intervenant Festival Paratge - L'éveil et le jeu cosmique de l'homme

Giuliana CONFORTO — Samedi 13 juillet 2019 à 17 heures

L’éveil et le jeu cosmique de l’homme

Sommes-nous immergés dans une matrice, une réalité virtuelle ? 

Oui : c’est une illusion humaine et scientifique, provoquée par l’utilisation dominante de la lumière électromagnétique en tant que moyen d’observation. Cette lumière n’est reflétée que par la matière ordinaire qui, selon les calculs, ne représente que 5 % de la masse universelle totale. En recherchant les 95 % de « matière noire » qu’elle calcule mais n’observe pas, la science est maintenant secouée par une crise profonde, incapable d’expliquer des événements sans précédent qui bouleversent tout à des rythmes croissants. « Il y a une autre Lumière »ont toujours dit les savants et les poètes d’antan. Cette autre Lumière a été découverte au CERN de Genève, dans les années 1980, et est appelée « courant neutre faible » (ou « force électro-faible »), à base de quanta appelés bosons. Invisible à nos yeux mais perçue par nos cellules — avec lesquelles ils communiquent à notre insu et malgré nous, ce qui est un comble ! —, cette Lumière peut expliquer pourquoi nos ancêtres avaient déjà — au péril et parfois au prix de leur vie — suggéré des vérités similaires. 

Nous voici maintenant arrivés à l’Apocalypse, qui ne veut pas dire la fin du monde, mais la révélation de l’Être organique dont nous, les humains, pourrions être des cellules. Cet être ressemble à un embryon géant : observé aux Ultra-Violets extrêmes, il a une taille 4 à 5 fois plus grande que celle de la Terre vue en fréquences optiques. Il est immergé dans une « grotte étoilée » : la magnétosphère terrestre, en forme de pomme. Cela explique pourquoi « manger la pomme » est le « péché originel », dont nous pouvons enfin nous libérer, si toutefois… nous le voulons.

Madame Conforto, astrophysicienne et enseignante internationale, a publié Petit Soleil (Noesis, 2011), évocation scientifique et symbolique, alerte et précise, piquante et souvent ironique, de notre univers et notre planète. Dans ce récit en partie autobiographique, elle évacue les chimères sur lesquelles repose la science moderne, et introduit les clés qui permettent de dissiper les faux problèmes et les faux dilemmes dans lesquels les scientifiques — et ceux qui les payent… — voudraient nous maintenir enfermés. Son dernier livre, L’Eveil et le jeu cosmique de l’homme (JMG), sera tout juste paru au moment où elle prendra la parole à Bugarach. 

 

Giuliana Conforto est née à Rome en 1942, où elle réside et mène sa recherche. Diplômée en physique, elle a enseigné dans les universités de l’Aquila et de Calabre en Italie, et celle de Los Andes au Vénézuela.

Familière de la pensée de Giordano Bruno (brûlé vif par l’Inquisition en 1600), elle a pu mesurer la justesse de ses idées, qu’elle a retrouvées dans certaines découvertes scientifiques récentes, peu ou pas diffusées. Giuliana outrepasse donc les frontières entre les disciplines, pour proposer un éclairage définitif sur la signification des découvertes actuelles sur le plan humain, en accord avec les prophéties. Elle a concentré sa recherche sur la physique quantique, les théories post-relativistes et super-luminales (ou supraluminiques), qui battent en brèche le dogme imbécile d’une vitesse de la lumière indépassable. 

Sa recherche pratique s’est tournée vers la connaissance de soi et le développement des potentialités latentes du cerveau humainEn intégrant les connaissances les plus récentes de la physique à l’antique philosophie hermétique, la psychologie, l’anthropologie et la cybernétique, elle travaille à recomposer l’unité entre ces divers domaines. 

Aujourd’hui, elle se consacre à l’évolution génétique humaine et à la naissance prochaine du nouveau monde. Elle déniche les mensonges qui envoûtent le mental des humains, par un retour constant à un passé lointain, éclairé par les découvertes actuelles, celles-ci venant expliquer celui-là de manière aussi inattendue qu’imparable. Ainsi se découvre l’écrin secret du monde – la matière nucléaire – qu’elle ouvre avec une clé universelle : la force nucléaire « faible », l’énergie vitale et inépuisable de tous les êtres qui écoutent leur voix « faible », écho de mémoires et de projets qui sont à se rappeler et s’approprier. 

Avec cette clé, Giuliana redonne aux mots leur signification originelle et détecte les fausses idoles, prises pour des certitudes scientifiques et utiles au culte du « Dieu » qui condamne à la souffrance, domine et punit le monde de son autorité toute-puissante. C’est le culte promu par les médias, l’école et l’église, le faux credo à l’égard des limites énergétiques, cause de conflits stupides et vains au sein d’une séparation illusoire entre le bien et le mal. 

Ce faisant, et en démystifiant ces idoles modernes et pseudo-rationelles, Giuliana rejoint la voie de l’Alchimie et de la Gnose.

La présentation de Giuliana sera traduite en français par Salvatore Vilardo, son traducteur attitré.

Voir son site.

Quelques vidéos de Giuliana CONFORTO...

acheter la conférence De Giuliana CONFORTO

13 Juillet 2019 Bugarach

FORFAIT RENCONTRES PARATGE

Avec un billet pour 7, 14 ou 17 conférences, vous pouvez choisir celles-ci « à la carte »,
parmi les six jours du festival, en bénéficiant dun rabais.

 

7 conférences : 60 €.

14 conférences : 120 €.

17 conférences : 140 €.

 

 

Veuillez écrire, s’il vous plaît, à contact@editionsdulaurier.fr en précisant la ou les conférences que vous avez choisies — avec la date et le nom de l’intervenant(e) — et votre mode de paiement : PayPal ou chèque. Pour payer par PayPal (site sécurisé), rendez-vous en Billetterie . Sinon, veuillez envoyer un chèque aux Éditions du Laurier, 2, rue du Haut du Village, 11190 Bugarach.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.